Ce qu’il faut retenir des matches de dimanche.

Les trois derniers matches de l’avant-dernière semaine de preseason avaient lieu hier dont celui des Vikings dans leur tout nouveau, très beau et très grand US Bank Stadium :

RB Melvin Gordon, San Diego Chargers :

Melvin Gordon carburait-il qu’à partir de ses deuxièmes saisons ? En tout cas le first rounder 2015 a impressionné hier avec un explosif touchdown de 39 longueurs. Gordon n’a pas beaucoup joué mais suffisamment pour compiler 51 yards avec ses 4 courses. Pour son 2e TD de la preseason, il faut saluer la très bonne lecture de QB Philip Rivers (5/9, 54 yds et 0TD/1INT) et le bon boulot des O-Lines qui se sont parfaitement ajustés au blitz, créant un énorme trou pour le Running Back qui ne s’est pas fait prier pour s’engouffrer dedans à vive allure. Bien meilleur cet été, il semblerait que le travail d’offseason avec le futur Hall Of Famer Adrian Peterson ait été payant.

QB Teddy Bridgewater, Minnesota Vikings :

A l’image de QB Teddy Bridgewater (12/16, 161 yds et 1 TD / 2/22 au sol) une nouvelle fois solide, quelques starters ont baptisé comme il se doit leur nouveau stadium.

A commencer par le sophomore WR Stefon Diggs avec ses 5 passes catchées sur 5 pour 71 yards, qui confirme son statut de receveur numéro 1 des Viks.

Du bon et du moins bon pour TE Kyle Rudolph (3/56/1) hier soir, qui commet un fumble mais se rattrape bien après avec un touchdown de 27 yards.

Enfin, en l’absence du patron de cette offense Adrian Peterson, son backup RB Jerick McKinnon s’est montré à la hauteur avec 8 courses pour 56 yards ainsi qu’un 2/2 à la passe pour 9 autres longueurs. Avec cette performance, le 3e année confirme son explosivité et sa présence intéressante dans le jeu de passe. En revanche, toujours pas de premier catch pour l’allemand Moritz Böhringer.

Les Tigers S Jayron Kearse et CB Mackensie Alexander, Minnesota Vikings :

Les rookies de Clemson du 2e et 7e tour CB Mackensie Alexander (2 tackles) et S Jayron Kearse (2 tackles) ont baptisé leur première dans le nouveau US Bank Stadium de chacun une interception.

QB Carson Palmer, Arizona Cardinals :

Soirée compliquée pour le vétéran de 36 ans auteur d’un 5/9 pour 64 yards mais surtout 2 interceptions, dont un magnifique pick six après un énorme travail de OLB John Simon (1 assist). Le Quarterback est sorti là-dessus, laissant la place à QB Matt Barkley (12/18, 162 yds et 2TD/2INT) qui a imité son prédécesseur avec 2 interceptions. C’est sa 3e pour aucun TD cette offseason. On rappelle d’ailleurs que son dernier match « officiel » fut la finale NFC catastrophique contre les Panthers où il concéda 6 turnovers. Malgré un talent incontestable et des cibles de choix, la saison 2016 serait-elle celle de trop ?

A noter la bonne prestation des receveurs WR Brittan Golden (6/80) et le rookie de Fayetteville State WR Chris Hubert (3/72/1), auteur d’un très beau touchdown de 43 yards sur une passe de Barkley.

WR Will Fuller, Houston Texans :

Avec 3 passes catchées sur 4 pour 67 yards et 1 touchdown de 26 yards face à un certain Patrick Peterson, le first rounder Fuller s’impose déjà comme un starter et playmaker dans cette offense texane, malgré un drop un peu embarrassant. Le Fighting Irish termine sûrement son été avec 8 réceptions pour 144 yards (18 YPC) et 2 TD. Malgré des mains parfois critiquées, on a hâte de le revoir en saison régulière attraper les passes du propre hier soir QB Brock Osweiler (11/13, 146 yds et 1 TD).

A noter le TD également du 4e receveur WR Jaelen Strong (2/25/1), évoluant dans la première et deuxième équipe, derrière les impressionnants rookies Will Fuller et WR Braxton Miller (3/29), et bien sûr le numéro 1 de cette offense WR DeAndre Hopkins (2/31). Profitant du bon travail de Braxton Miller, l’autre grande recrue de cette offseason RB Lamar Miller (4/4/1) a marqué son TD d’1 yard sur le premier drive des Texans.

Les Running Backs des Cincinnati Bengals :

Dans le dernier match de la semaine, nous relèverons surtout la bonne prestation du duo de coureurs RB Jeremy Hill (8/21/1 au sol et 1/28 à la passe) et RB Giovani Bernard (3/27 au sol et 2/25/1 à la passe).

Photo Minnesota Vikings