Ce qu’il faut retenir des matches de jeudi.

Deux matches au programme hier soir, mais le plus attendu était celui des Cowboys contre les Seahawks pour assister aux grands débuts du 4e pick 2016, le Running Back Ezekiel Elliott.

SS Keanu Neal, Atlanta Falcons :

Petite frayeur pour le premier tour de Florida. Le Strong Safety Keanu Neal (5 tackles) a dû être escorté pour sortir du terrain après s’être fait mal au genou sans contact. Pas bon signe. Craignant le pire du côté d’Atlanta, le gros frappeur ne manquera « que » 3 à 4 semaines.

WR Julio Jones (1/17) est également sorti dans ce match après une douleur à la cheville ressentie sur une passe profonde. Mais plus de peur que de mal, la superstar d’Atlanta est simplement sortie par mesure de précaution.

En revanche, on ne connaît pas encore la gravité, mais le slot receiver sophomore WR Justin Hardy (1/11) est sorti lui aussi sur une blessure à la cheville. Il est attendu cette saison pour être le receveur numéro 3 derrière Julio Jones et WR Mohamed Sanu (2/19).

QB Matt Ryan, Atlanta Falcons :

Matt Ryan continue sa preseason moyenne avec un 12/22 ce soir pour 129 yards, zéro touchdown et une nouvelle interception pas jojo dans la end zone par SS Rashad Jones (1 tackle et 1 assist/1INT). Sortant d’une saison où il a connu plus de turnovers que de TD, Matt Ryan est en 3 matches à 18/37 (48,6%) pour 207 yards (5,59 YPA), aucun TD et 1 interception.

TE Austin Hooper, Atlanta Falcons :

Soirée mitigée pour le rookie du 3e tour de Stanford après un 5/5 et 50 yards, mais un fumble « rookie mistake » commis en se faisant mettre à terre après une passe pour 23 yards. Hooper a joué quelques snaps avec l’équipe première, mais TE Jacob Tamme (2/16) reste clairement le Tight End numéro 1.

WR/KR J.D. McKissic, Atlanta Falcons :

Le rookie undrafted continue de gagner des points pour le job de Kick Returner des Falcons, avec une nouvelle fois une bonne prestation conclue par 2 retours pour 79 yards dont le plus long de 49 longueurs (39,5 de moyenne).

Bon match également du 4e année WR Aldrick Robinson et ses 70 yards en 3 réceptions.

RB Arian Foster, Miami Dolphins :

Arian Foster a fait son grand retour après sa blessure subie l’année dernière aux Houston Texans. Et il a fait du Arian Foster, courant 10 yards en 5 portés pour 1 touchdown, ainsi que 2 passes sur 2 pour 20 yards et un bon raffut. Le moyen cette preseason RB Jay Ajayi (7/11 à la course / 2/12 à la passe) a commencé le match, mais Foster a été le Running Back le plus efficace des Dolphins, montrant qu’il n’a rien perdu de ses jolis moves et de sa très bonne vision, notamment sur son TD.

Les Dolphins ont fait entrer 4 Runnings avec l’équipe starter, laissant RB Isaiah Pead (1/1 à la course / 3/14 à la passe) et RB Damien Williams (5/17/1 à la course / 2/2 à la passe) prendre également les snaps de Ryan Tannehill. Mais Miami a nettement mieux évolué en offense avec Arian Foster sur le terrain. Veteran you said ? Espérons juste qu’il fasse une saison complète.

QB Ryan Tannehill, Miami Dolphins :

Solide cette preseason, Ryan Tannehill (20/29, 155 yds, 0TD/1INT et 2/22 au sol) a encore montré sa bonne connexion avec WR Jarvis Landry (4/5 pour 40 yds) et WR Kenny Stills (4/6 pour 46 yds), malgré quelques mauvaises décisions et une passe interceptée cela dit tipée, de CB Desmond Trufant (1 tackle / 1INT). L’ascension cette preseason de Kenny Stills a en revanche fait chuter le premier tour 2014 WR DeVante Parker (2/4 pour 8 yds) en 3e receveur.

Mauvaise soirée pour TE Jordan Cameron (1/4 pour 6 yds) qui drop deux de ses passes dont une dans les 5 derniers yards. Cameron n’est pas très en forme cette preseason, droppant également beaucoup de ballons à l’entraînement. TE Dion Sims (1/9) sera à surveiller.

QB Tony Romo, Dallas Cowboys :

Ce n’est pas une blague, Tony Romo (1/11) est sorti en se tordant de douleur après 3 snaps ! En glissant à terre, le Quarterback a été frappé par-derrière par DE Cliff Avril, se plaignant immédiatement de son dos opéré déjà deux fois dans sa carrière. Après quelques évaluations et étirements, Romo a voulu revenir dans le match mais le staff de l’équipe l’en a empêché, préférant ne prendre aucun risque. Le CEO des Cowboys Jerry Jones a insisté, Tony Romo va bien et est toujours prévu pour le début de la saison régulière. Mais à 36 ans, cela est tout de même inquiétant si le Quarterback vétéran n’est plus capable de se prendre le moindre coup sans être sur le carreau.

QB Dak Prescott, Dallas Cowboys :

Mais cela a fait les affaires de Dak Prescott qui doit en faire cogiter plus d’un dans le staff. Le rookie a pris en main une bonne partie du match, se testant avec l’équipe première face à l’une des meilleures défenses de la NFL. Et le 4e tour s’est une nouvelle fois montré solide, lançant 17 passes sur 23 pour 116 yards et un 5e touchdown pour le 10 fois Pro Bowler TE Jason Witten (1/17/1), qui est allé arracher la balle sur la tête de LB K.J. Wright. En 3 matches, l’ancien de Mississippi State en est à un très bon 39/50 (78%) pour 454 yards (9,08 YPA) et 5TD/0INT, ayant également couru 53 yards pour 2 TD de plus. Des chiffres impressionnants pour un rookie du 4e tour qui était le 3e choix des Cowboys derrière QB Paxton Lynch et QB Connor Cook. Excellent face à la pression de la très bonne défense de Seattle, Dak Prescott a su mener sereinement son offense malgré l’absence du playmaker Dez Bryant (commotion). Ne reste plus qu’à savoir dans combien de temps Tony Romo se blessera (en général c’est courant octobre !).

RB Ezekiel Elliott, Dallas Cowboys :

Mais celui que tout le monde voulait voir était le first rounder d’Ohio State, l’électrique Running Back Ezekiel « Zeke » Elliott. Et il n’a pas déçu. Ne jouant qu’une petite partie du match avant de laisser sa place à RB Alfred Morris (5/17 au sol et 2/11 à la passe), Zeke a montré de très bonnes choses dans ses 7 courses pour 48 yards, mais également de très bons blocks sur les dangereux blitz des starters des Hawks. Pas impressionné pour un dollar par les intimidations musclées de Kam Chancellor, l’ancienne star des Buckeyes a montré toute sa puissance entre les tackles, et ses rapides cuts après avoir passé sa grosse O-Line. Le rookie s’est même payé le luxe de mettre deux tampons au rude Chancellor. Faut les avoir dans le Speedo ! Ezekiel Elliott a été beaucoup sollicité lorsqu’il a été sur le terrain, jouant plusieurs downs de suite avant de rejoindre Tony Romo sur le son banc de touche. Alfred Morris a suffisamment bien joué ce mois d’août, mais il faudra rester performant pour ne pas se faire distancer par le 4e pick 2016.

Running Backs des Seattle Seahawks :

Le blessé RB C.J. Prosise a fait ses grands débuts, montrant de belles choses dans ses 4 portés pour 23 yards. Prosise a évolué avec l’équipe starter derrière le une nouvelle fois très convaincant RB Christine Michael, courant 58 yards en 7 portés (6,5 YPC cette preseason). S’il continue ainsi, C-Mike pourrait bien relancer sa carrière dans l’équipe qui l’avait draftée en 2013, avant de filer à Dallas puis Washington pour revenir à la case départ l’année dernière. Thomas Rawls et Christine Michael pas aussi bons à la passe, le rookie et ancien receveur à Notre Dame pourrait trouver sa place dans ce secteur. L’autre rookie RB Alex Collins a lui couru pour 19 yards en 3 portés derrière RB George Farmer (1/9 au sol / 1/2 à la passe). La place de Collins dans les 53 ne semble plus garantie.

QB Russell Wilson, Seattle Seahawks :

Le leader de l’offense de Seattle a conclu sa preseason avec un très propre 16/21 pour 192 yards et 2 touchdowns délivrés au sophomore WR Tyler Lockett (3/41/1) et WR Paul Richardson (2/19/1), montrant sa capacité inépuisable d’improvisation sous la pression. Derrière, le Russell Wilson au rabais QB Trevone Boykin, a pris le relais pour un petit 4/10 et 31 yards mais une belle chevauchée de 16 yards pour la red zone.

Photo Elaine Thompson