Finale de Conférence AFC / Patriots 18 – 20 Broncos : P. Manning à la sueur de son front.

 

Et dans le duel tant attendu entre deux légendes du Foot Ricain, c’est le shérif Peyton Manning qui l’emporte sur son meilleur ennemi Tom Brady, une fois de plus (très) bien aidé par sa défense.

Ce sont les Broncos qui ouvrent le score en premier sur un jeu parfaitement exécuté et une passe qui arrive cadeau dans les mains du TE O.Daniels.

Les Patriots vont ensuite revenir au score sur un fumble de Peyton Manning dans son propre camp, après une passe en arrière non captée pour le RB R.Hillman. Un challenge flag et quelques jeux plus tard, c’est Steven Jackson, le mec qui pensait avoir trouvé la bonne planque aux Pats pour gagner un Super Bowl, qui inscrit le TD égalisateur sur une course tout en finesse dont il a le secret.

TD, Extra Point et là, c’est le drame. Le Kicker Gostkowski loupe l’extra point et les Broncos mènent d’un point.

Du sack, de la pression sur le Quarterback et une couverture impeccable plus tard et c’est la première interception de Tomy par Von Miller qui aura encore fait un énorme match. 14-6 pour les Broncos grâce une nouvelle fois à Peyton Manning et son TE O.Daniels.

Et ça continue sur le même rythme jusqu’à la mi-temps. 12-17 en faveur des Broncos menés par Papa John’s Mannning.

Deuxième mi-temps, l’attaque des Broncos fait doucement mais surement le job et les Patriots de Tom Brady sont pris à la gorge par la défense de Denver.

Les Patriots auront l’opportunité de revenir au score à deux reprises mais à chaque fois leur 4e tentative est stoppée.

Mais c’est maintenant que tout s’excite ! Dans les dernières secondes, les Patriots reviennent sérieusement et on se dit qu’ils vont encore gagner sur un p**** de field goal.

Grâce à un énorme Gronk les Patriots de Tom Brady reviennent au score. 18-20, conversion à 2 points obligatoire… mais 3e passe interceptée. Et c’est le kicker Gostkowski qui s’en mort les doigts de pied.

Onside kick loupé, victoire des Broncos, 95% des américains célèbrent la défaite des Patriots, terminé bonsoir.

Dans deux semaines, c’est donc Peyton Manning qui aura peut-être une ultime chance de gagner sa deuxième bagouz comme le frangin Eli.

Photo Ric Tapia/NFL