Peyton Manning dans la tourmente d’un Ballsgate.

Sur le point de finir sa carrière au top avec une deuxième bague de champion et un nombre incalculable de récompenses et records en tout genre, la carrière de Peyton Manning pourrait bien être ternie, et pas qu’un peu !

Depuis Samedi, une histoire bien peu glorieuse pour Peyton Manning est en train de refaire surface et d’affoler les médias. Le New York Daily News a ressorti une histoire d’agression sexuelle vieille d’une vingtaine d’année, datant de son passage à l’Université du Tennessee.

Le journal new-yorkais a fait part de documents juridiques que plusieurs médias auraient sous la main depuis 2003, dans lesquels il est question d’une affaire impliquant en 1996 la future légende avec une médecin de l’Université du Tennessee.

A l’époque, lors d’un examen pour une possible fracture du pied, le jeune Peyton Manning (et oui c’est possible) aurait tout en classe posé ses testicules sur le front de la pauvre femme. Une plainte avait alors été déposée par la victime mais une entente aurait été conclue entre l’université et Jamie Naughright, afin qu’elle garde cette scabreuse histoire sous silence. Ce petit arrangement aurait offert à la plaignante 300 000$.

Pour la petite histoire, la femme médecin a intenté une poursuite pour diffamation en 2002 lorsqu’elle est tombée sur le livre Manning : A Father, his sons, and a Football Legacy de la famille Manning, dans lequel elle est décrite de manière peu flatteuse par le joueur, son père et leur auteur John Underwood. Le litige avait alors été réglé hors-cour mais pas avant que Peyton Manning ne mentionne au tribunal que Madame Naughright était une femme vulgaire, souhaitant attirer l’attention de plusieurs hommes.

Des personnalités se sont déjà exprimées sur l’affaire, comme l’ancien punter Chris Kluwe, qui n’a jamais eu sa langue dans sa poche, sur son Twitter .

« Voilà qui correspond exactement au profil d’un bof dont la première pensée après avoir gagné le Super Bowl est de participer à des publicités de bières et de pizzas. Manning, un consommateur de stéroïdes et un agresseur sexuel. »

Quant au Dennis and Callahan Show, ils ne sont pas tendres avec ESPN :

Je viens juste d’être averti par un actuel présentateur d’ESPN que les employés ont été priés de ne pas reporter ou parler de l’histoire du Daily News sur Peyton Manning.

Après le vrai faux scandale des stéroïdes, Manning est à nouveau dans la tourmente. Mais celle-ci pourrait être bien plus puissante.