Andrew Luck doit arrêter de jouer comme un « Linebacker ».

Coach Chuck Pagano tient à sa pépite Andrew Luck (et son job). Pagano souhaite qu’il arrête de « jouer comme un Linebacker », notamment en se protégeant plus avant le plaquage et lorsqu’il lance le ballon. Sous peine de passer encore de sales quart temps à l’image de l’année dernière, où le Quarterback s’est pas mal fait amocher, subissant notamment une lacération du rein qui l’a privé des 7 derniers matches de la saison. Il est vrai que la campagne 2015 des Colts a été bien médiocre à cause en grande partie de la santé boitante de son leader.

« Je veux l’avoir en bonne santé, le garder en bonne santé, le garder protégé. Il joue sa position comme un Linebacker, avec une mentalité de Linebacker. Il ne peut pas faire ça tout le temps. Nous aimons comment il peut étendre les jeux, mais il doit être malin et savoir que c’est ok de glisser. »

Coach Pagano et son patron Jim Irsay ont tous les deux souligné qu’Andrew Luck devait mieux prendre soin de sa santé. Renforcer la ligne offensive des Colts devrait être un bon début.

Les Colts sont inquiets avec sa technique de glissade avant le choc. De nombreux Quarterbacks mobiles se sont déjà causés de bons tampons et blessures évitables, en forçant les big plays à la place de concéder quelques yards, mais rester sain et sauf. Malheureusement Luck fait partie de cette catégorie de casse-cous.

« Une partie de moi pense que c’est de ma faute en ne glissant pas dans certaines situations ». A concédé le Quarterback des Colts.

Le propriétaire Jim Irsay aimerait que son QB prenne exemple sur Russell Wilson, maître de la glissade bien aidé par son passé de joueur de Baseball. Si l’ancienne star de Stanford et 1er choix 2012 prend moins de risques en glissant mieux et plus souvent, il montra d’un cramp pour faire partie des meilleurs Quarterbacks NFL.

 

 

Malgré tout, le propriétaire des Colts n’a pas caché il y a quelques semaines qu’il comptait bien prolonger son protégé avant le 4 juillet, lui qui entre dans sa dernière année de contrat rookie. Comme il l’avait dit aux journalistes sur son grand yacht, il promet un contrat « choquant ». QB Andrew Luck risque bien d’être l’un des joueurs les mieux payés, si ce n’est le mieux payé, avec un contrat qui oscillerait les 20$ millions annuels.