Bilan de la dernière journée du Combine.

Hier était le dernier jour du NFL Scouting Combine et ce sont les Defensive Backs qui se sont illustrés en dernier. Certains se sont sérieusement montrés, d’autres ont confirmé ou déçu. Voyons voir ce que cette 4e journée a donné.

Au-dessus du lot :

CB/S Jalen Ramsey, Florida State.

Le meilleur Defensive Back n’a pas déçu en confirmant son statut d’athlète de classe mondiale au Combine lundi. Ramsey a enregistré d’impressionnants 4’41 au 40 yards dash, 1m05 au saut à la verticale et 3m43 en longueur. Pas mal pour un costaux Safety d’1m83 et 95 kilos avec ses grands bras. Le Seminole a affiché une exceptionnelle rapidité et fluidité dans les différents ateliers de position, montrant toutes ses qualités de pieds et de mouvements. Avec cette solide performance, CB/S Jalen Ramsey a bien confirmé sa réputation de talent top 5.

Les autres gagnants de cette journée :

CB Vernon Hargreaves, Florida.

Il ne fait aucun doute sur son statut de meilleur Cornerback en couverture à la Draft après cette solide performance sur le terrain. Malgré son temps moyen de 4’50 au 40 yards dash, la star de Florida a montré ses qualités spectaculaires de jeu de pieds, de rapidité et de mouvements dans les ateliers de position. Vernon Hargreaves est l’un des quelques Cornerbacks capables d’exécuter toutes les techniques d’un cahier de jeu, ce qui fait de lui un potentiel Cornerback #1 dès son année rookie.

Les autres gagnants de cette journée :

CB Eli Apple, Ohio State.

Apple est désormais considéré comme un Cornerback #3 après avoir répondu aux questions des scouts sur sa rapidité et ses qualités avec le ballon. Le joueur longiligne a enregistré un 4’40 au 40 yards dash et a montré une impressionnante accélération sur la piste. En ce qui concerne les exercices de position, le buckeye a montré un énorme jeu de pieds, équilibre et contrôle du corps, exécutant des turns et transitions impeccables. Eli Apple a aussi su montrer des mains très sûres dans les ateliers de passes. Avec sa taille, sa compétitivité et ses qualités de mouvements, Apple est certainement un prospect digne du premier tour.

CB William Jackson III, Houston.

Jackson III vient largement de répondre à toutes les questions sur sa vitesse et son explosivité, avec un terrifiant 4’37 au 40 yards dash et une rapidité dans les petits espaces toute aussi terrifiante aux ateliers de position. Jackson possède des mouvements fluides, des mains sûres et un physique d’1m83 pour 85,7 kilos faisant de lui un candidat intriguant en fin de premier tour. S’il continue d’impressionner à son Pro Day dans quelques semaines, il pourrait passer au nez et au duvet de certains candidats à la Draft.

460x1240

CB Cyrus Jones, Alabama.

Jones a rarement été mentionné dans les meilleurs Cornerbacks en couverture de cette Draft, mais il vient certainement de générer le buzz du Combine avec toutes ses qualités. Le joueur du Crimson Tide a coché toutes les cases d’un trait vert : vitesse, jeu de pied, qualité de mouvements et mains; exhibant une agilité et une technique que les recruteurs ont dû apprécier. Cyrus Jones a parfaitement exécuté ses turns et transitions montrant en même temps un exceptionnel équilibre et contrôle du corps dans les ateliers. Rappelons que Jones est également un très bon retourneur qui pourrait bien contribuer sur les deux secteurs dès son plus jeune âge.

Les perdants de cette journée :

S Darian Thompson, Boise State.

Après son très bon Senior Bowl Thompson était entré dans les 50 meilleurs prospects, mais il vient de faire chuter sa cote après son « lent »  4’69 au 40 yards dash alors que les top Safeties sont autour des 4’55 – 4’65. Sa sous-performance va poser des questions quant à son efficacité au fond de la défense.

Darian

S Miles Killebrew, Souther Utah.

Il est difficile aujourd’hui de se faire une place pour les Safeties en manque de vitesse. Ainsi, son statut de top pick à cette position est en péril dû à son mauvais 4’65 au 40 yards dash. Bien que le temps soit à peine en-dessous des attentes, le manque d’explosivité de Killebrew et son manque de rapidité dans les petits espaces pourraient refroidir les coachs sur son potentiel de joueur hybride tant affectionné par les scouts.

Les winners et losers de la journée en vidéo.