Les Chevaliers d’Orléans dépucelés par les Pionniers.

Les Pionniers ont créé l’exploit mais pas le miracle.

Gros match de 3e division à Orléans ce week-end. Les Pionniers de Touraine en pleine bourre après un début de saison difficile (0-2-0), affrontaient les leaders Chevaliers d’Orléans, seuls invaincus de la poule D. D’un côté, ces Chevaliers comptaient bien garder leur place de leader de la Conférence Nord, synonyme de matches à domicile pour toutes leurs confrontations. De l’autre, les Pionniers espéraient un finish d’anthologie pour accrocher un billet en Playoffs, avec une victoire et la défaite des autres équipes devant eux.

Si vous étiez à la bourre, vous n’avez pas loupé le plus important. La première mi-temps ne ressemblant en rien à un banquet de Touchdowns et autres ripailles sauce big plays. Les deux attaques se sont illustrées par leurs erreurs façon spectacle du Puy du Fou au rabais. La mi-temps n’aura d’ailleurs duré que 30 minutes, histoire de vite passer à autre chose. Les deux escouades rentreront donc sur un score comme Jeanne, vierge !

Passer à autre chose, les cadres des deux équipes et leurs coachs en avaient bien l’intention. Car cet affrontement n’était en rien un match de gala pour les deux teams. Et ces deux formations vont très bien se ressaisir.

Face aux deux systèmes offensifs différents mis en place par les Chevaliers, les Pionniers ne baissent pas leur défense. Après avoir concédé quelques yards sur des courses en force, les Longhorns de Touraine frappent en premier, par l’intermédiaire de LB#31 Benjamin Duplessier, qui arrache le cuir des gants Chevaliers. Offrande que le Defensive End Sylvain Gagnaire ne laissera pas filer. Sanction immédiate par le battant RB#22 Thomas Nicault, qui se charge de marquer les premiers points tant attendus de la partie. 00-07 pour les Pionniers.

Les Chevaliers repartent à l’attaque, bien décidés à conserver leur statut de leader. Mais la défense tourangelle musèle l’offense, qui n’arrive plus à avancer. Quelques jeux plus tard, l’ancien de la maison, le Quarterback orléanais Nicolas Paloque, se fait infliger un sack aux bons vieux souvenirs de Touraine, dans sa propre end zone par J.J. Croutsch. Qui non content du safety, force le fumble pour le touchdown de son frère d’arme, LB#31 Benjamin Duplessier, toujours dans les bons coups. Le score est maintenant de 00 à 13 après l’extra point manqué. Cueillis à froid, les Chevaliers semblent désarmés.

13002476_866344740143487_8997149341545994653_o.jpg

Au 4e quart-temps, c’est la fête aux turnovers. Et c’est peu de le dire. En trois jeux, le cuir change de camp autant de fois, les équipes se renvoyant la balle coup sur coup. Mais les Chevaliers n’ont pas envie de jouer à ça trop longtemps. Et sur le 2e fumble consécutif des Pionniers, l’équipe d’Orléans se place idéalement. Les locaux profitent de l’aubaine pour revenir au score, sur une course extérieure de leur Running Back. Malheureusement pour eux, la transformation est manquée et ils reviennent à un TD + 1 transfo des Pionniers.

Les Bordeaux & Or ont la dalle en cette fin de saison et repartent comme en quarante. A la suite d’un long drive, c’est l’insaisissable RB#22 Thomas Nicault, qui vient calmer toute ardeur chevaleresque, avec son second TD. Et brûle ainsi vivants, les espoirs d’Orléans de finir premier de la Conférence Nord.

La défense des Pionniers terminera le boulot en provoquant un nouveau turnover. L’attaque à son tour, mangera le chrono pour sceller cette belle victoire en terre ennemie.

Malheureusement, la joie des tourangeaux sera de courte durée. La réserve des Cougars ayant gagné, déchire leur billet pour les Playoffs. La saison des Pionniers se termine donc « entre satisfaction et amertume », avec une 6e victoire d’affilée, aux portes des Playoffs. Vainqueurs des leaders et invaincus jusque-là Chevaliers, on aurait aimé les voir plus loin. Cette belle équipe aurait pu être la grande sensation des phases finales.

Quant aux Chevaliers d’Orléans, ils laissent filer la place de premiers aux Dockers de Nantes. On retrouvera ces deux formations en Playoffs, le week-end du 7 et 8 mai.

Merci aux Pionniers de Touraine pour leur source.
Photos Pionniers de Touraine.